Flûte traversière baroque et claviers anciens

Le musicien




• Aurélien Delage est né en 1979 à Angoulême où il s'initie à la musique par la flûte traversière. Il découvre le clavecin à l'âge de douze ans auprès de Pascal Dubreuil puis suit les cours d'Élisabeth Joyé, de Laurent Stewart et d'Hélène d’Yvoire. Au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il obtient successivement deux diplômes de formation supérieure avec la mention "très bien à l'unanimité" en clavecin et basse continue dans les classes d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou, et en flûte traversière baroque dans la classe de Jan de Winne. Parallèlement, il bénéficie des conseils de Pierre Hantaï, Serge Saïtta, Pierre Séchet, Kenneth Weiss, et étudie les répertoires renaissance et baroque de l'orgue avec Dominique Ferran.

• Depuis, il se produit régulièrement dans différents ensembles. Il a participé à l'enregistrement de la tragédie lyrique Callirhoé de Destouches avec Le Concert Spirituel, et joué avec Il Gardelino, La Chapelle Rhénane, Le Poème Harmonique, Les Arts Florissants, Les Lunaisiens, Les Musiciens de Saint-Julien, Les Passions ou Sagittarius. Comme chambriste, il a eu l'occasion d'interpréter L'Offrande musicale avec Il Convito Musicale, l'intégrale des sonates pour flûte de Johann Sebastian Bach avec le claveciniste François Guerrier, et de se produire aux côtés d'Olivier Baumont, Jean-Luc Ho ou Laurent Stewart en récital à deux clavecins notamment pour les vingt ans du Centre de Musique Baroque de Versailles ou pour le festival Oudemuziek d'Utrecht.

En soliste, il a été l’invité de festivals comme celui de la Miami Bach Society aux Etats-Unis, Bozar music de la Société Philarmonique de Bruxelles, ou le festival François Couperin au château de Champs-sur-Marne. Son premier disque L'Entretien des Dieux (2008) qui illustre au clavecin le règne de Louis XIV lui a valu d'être programmé en 2010 au prestigieux festival Oudemuziek d'Utrecht ainsi que dans plusieurs villes des Pays-Bas l'année suivante. A l'orgue, il donne des récitals sur les plus beaux instruments de France comme ceux de Sainte-Croix à Bordeaux (1748), Saint-Pons-des-Thomières (1771) ou Souvigny (1783).

• Passionné par la facture des instruments anciens, il collabore avec le Musée de la Musique de Paris et ses amis facteurs. Il a ainsi participé à l'enregistrement de plusieurs instruments des collections du musée, écrit un mémoire sur l'arrivée du piano-forte à Paris au XVIIIe siècle, et suivi le facteur de clavecin Emile Jobin dans un film documentaire d'Henry Colomer sur le clavecin de Jean Denis (1648) conservé au musée d'Issoudun. Avec le violoniste et facteur de clavecin Guillaume Rebinguet, Aurélien Delage est membre fondateur et conseiller artistique de l'association Dom Rémi Carré dont le but est de construire un orgue Renaissance dans l’église abbatiale de Saint-Amant-de-Boixe en Charente. Ce projet exceptionnel, parrainé par de nombreuses personnalités du monde musical verra le jour en 2011 dans l'atelier du facteur Quentin Blumenroder.

• Titulaire du CA, Aurélien Delage est conseiller pédagogique et coordinateur du département "instruments anciens" au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux où il enseigne le clavecin et la flûte traversière baroque. Il intervient aussi à l'occasion de stages d'été (Académie de Musique Ancienne de Lisieux, Académie des Arcs) ou de masterclasses (Biélorussie, France, Serbie, République Tchèque).